lundi 15 janvier 2007

All the man that i need...


En ces periodes de soldes, n'ayons pas tendance à oublier la plus belle des quete, celle de l'homme ideal, messieurs prenez en de la graine;


Devenir l'homme ideal en 4 lecons.

D'apres ce que j'ai trouvé sur un site, voila en quoi cela consiste:

Seduire une femme, c'est un peu comme participer à une emission de tele-realité: il faut triompher dans les differentes epreuves pour revenir en deuxieme semaine.




  1. L'accompagner faire son shopping, cette epreuve se deroule sur son territoire, laissez la donc prendre les decisions, impressionnez la d'entrée en offrant de porter les paquets. A l'interieur d'un magasin, il est imperatif de rester à proximité de la cabine d'essayage, non pas pour mater, mais pour offrir votre point de vue quand elle vous le demandera. Ne donnez pas l'impression de trouver le temps long.


  2. Participez au rite du salon de coiffure , profitez en pour feuilleter quelques exemplaires de la presse feminine disponible. Une fois la coupe de cheveux terminée n'oubliez pas le compliment de rigueur et observez les produits complementaires qu'elle peut acheter, ce sera plus tard une excellente idée cadeau.


  3. Lui faire gouter les joies de la vie au grand air, cette fois ci c'est à vous de prendre les choses en main, il va falloir vous reveler comme l'union parfaite de Mac Gyver et Don Juan, un homme plein de ressources et romantique de surcroit. Si l'idée de passer une nuit sous la tente est pour vous inconcevable, tentez une grande marche à pied dans un milieu naturel depaysant, soyez organisé et preparez un itineraire pour ne pas vous perdre, ne laissez pas passer l'occasion de la surprendre avec un bouquet de fleurs sauvages. Vous pourrez considerer l'operation reussie quand elle se sera tendrement endormie dans vos bras, alors que vous lui racontiez une belle histoire devant un feu de bois, sous les etoiles.


  4. Faites la entrer dans votre tribu, emmenez la au stade! Elle peut eprouver le sentiment de visiter une autre planete si elle vous accompagne à un match de foot, laissez la partager votre enthousiasme pour le jeu en l'invitant à s'epoumoner pour encourager l'equipe. Soyez gentiment pedagogue ( le hors jeu) , proposez lui de se restaurer à la pause, il faut qu'elle se sente bien et en confiance, comme cela si votre equipe ne gagne pas, il y en aura au moins un qui relevera le score une fois rentré à la maison !!

Messieurs au travail....


6 commentaires:

Aldo Maccione a dit…

Ah non! pas d'accord
pour le stade j'ai experimenté, et, à ma grande surprise ca ne lui a pas déplu.Les balades par exemple, ok; mais pour l'accompagner dans le shopping il faut deja faire preuve de pas mal d'inutilité, et cela atteint son paroxysme chez le coiffeur !
En quoi être inutile peut charmer une demoiselle, qu'on m'explique...

frout a dit…

ce n'est pas à moi qu'il faut demander mais aux auteurs de cet article, apparement l'inutilité de l'homme chez le coiffeur semble etre equivalente à celle de la femme au stade ! ( un peu mysogine sur les bords comme theorie )

Aldo Maccione a dit…

Ah non non et non, je ne peux pas te laisser m'accuser de la sorte! iL y a mille choses à faire au stade (buvette..match!!...blablabla) et rien chez le coiffeur!
Et puis je me dédouane aussi! je n'ai jamais forcé quelqu'un à venir au stade.J'ai dit: tu veux venir?
elle a repondu oui
et je lui ai dit que c'etait quelqu'un de bien!!
je ne force personne, jamais, jamais !
et je compte bien donner mon avis aux auteurs de cet article, nous ne sommes pas des objets

frout a dit…

tout d'abord une petite precision, chez le coiffeur il y a des tonnes de choses à faire, comme lire "voici" et bcp de blablabla...
En tout cas Bravo, à toi qui me semble etre un parfait gentleman !

Aldo Maccione a dit…

Mais chere Frout, je n'ai pas besoin d'aller au coiffeur pour lire voici....
et effectivement, j'ai peut-être été gentleman il fut un temps, mais ce temps est révolu (devine la faute à qui...)tu l'auras remarqué.Il arrive un moment où il faut dire stop! on n'est pas des cloches!
Sur ce, après t'avoir fait tant réver, je m'en vais comme un prince...!

frout a dit…

prince ok, mais cruel !

Une erreur est survenue dans ce gadget

Articles les plus consultés